12 May 2015

En ce début d’année 2015 …

0 Comment

CHERS TOUTES ET TOUS Comme tous les ans, début octobre 2014, je devais aller au Burkina Faso pour la rentrée des classes de nos 200 petits . air max pas cher A chaque voyage je téléphone au ministère des affaires étrangères pour connaître le climat politique, et les risques. Cette fois Il m’a été fortement déconseillé de me rendre à Koudougou. adidas pas cher Et ce, pour trois raisons. Kopen nike air max schoenen – le coup d’état, avec une politique instable et le départ du président Blaise Kompaoré – le virus Ebola qui n’est absolument pas sous contrôle, et qui ne s’arrête pas aux frontières des pays de l’Afrique de l’ouest. – et les islamistes qui arrivent du Mali par des frontières poreuses. Heureusement que j’ai mis en place depuis plusieurs années un système qui permet à notre association Paillettes pour Paillotes de fonctionner tout à fait normalement. Maria est le pivot de tout là-bas, elle gère, achète les vivres, négocie au mieux, et s’occupe de la gestion de l’école et de la cantine. Je la joins au téléphone très régulièrement. nike air max 2017 heren groen Si la situation se calme un peu, j’espère pouvoir m’y rendre au printemps. adidas yeezy heren Plus que jamais j’ai besoin de votre soutien et de vos dons, car c’est le chaos dans ce pays en ce moment, et tous les prix ont doublé sans que personne ne contrôle. Les élections auront lieu fin 2015 …… Je vous embrasse et attends de vos nouvelles par mail, téléphone ou courrier .

[top]
Leave a Reply